Mallrat : une vague australienne a summergé la Gaïté Lyrique (22 février 2019)

Mallrat… un pseudonyme tout droit issu d’un titre du groupe punk américain the Orwells « Mallrats (La La La) » pour la chanteuse australienne Grace Shaw. C’est accompagnée d’une jeune complice derrière les platines (je n’ai pas trouvé son nom encore mais je updaterai si je finis par trouver :)) que la rappeuse a ouvert le show avant Maggie Rogers le 22 février dernier à la Gaïté Lyrique. Une belle énergie et une complicité entre les deux jeunes femmes pour une belle ambiance. Si vous n’êtes pas impressionnés face à des vibes typiques du rap à l’américaine, des basses bien lourdes et si l’occasion se présente, vous pouvez vous laisser tenter. La chanteuse présente comme influences : Grimes, Skrillex, Sophie ou encore Courtney Barnett.

Mallrat ce sont aussi deux EPs « Uninvited » sorti en 2016 (avec un single « Suicide Blonde » datant de 2015 et produit par Tigerilla) et « In the Sky » sorti en 2018. Ont suivi les titres « Groceries » and « UFO » en featuring avec Allday se plaçant immédiatemment dans les « top » américains.

Son site internet : ici

Voici quelques clichés de la prestation.

Les photos sont non libres de droits

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s