Isabelle Georges « Oh la la » : le charme à la française au Bal Blomet (26 janvier 2019)

Je ne sais pas le pourquoi du comment de la chose mais mon subconscient a retenu un jour le nom d’Isabelle Georges. J’ai dû probablement tomber sur un reportage, un article ou entendre quelqu’un en parler. Il se pourrait même bien que ce quelqu’un soit Oscar Sisto qui a officié un temps comme professeur de théâtre à la Star Ac et qui était présent lors de son show le 26 janvier dernier au Bal Blomet (pardon monsieur, ces souvenirs sont des morceaux de mon enfance mais votre belle carrière et votre talent sont loin de se limiter à cela). En effet, l’y croiser ne m’a pas surprise. C’est donc que mon esprit a dû en partie assimiler ces deux artistes à une sphère commune.

Quoi qu’il en soit, Isabelle Georges est une artiste très complète du « théâtre musical » (un petit passage sur ses réseaux et vous verrez qu’elle n’en est pas à son coup d’essai) : elle maîtrise non seulement le chant avec une voix puissante et chaleureuse, mais aussi la danse, les claquettes et l’art de la mise en scène ! Nombreux sont les touristes venus au Bal Blomet pour goûter au charme à la française : music hall /chanson française (Aznavour, Brel, Bécaud, Nougaro, Piaf…) ou autres standards (Cole Porter, Nino Rota, Judy Garland…) et bons vins. Ils ne sont pas les seuls à s’être déplacés pour assister à ce véritable show où s’enchaînent les tenues allant du sobre look rappelant Piaf/ Barbara à la robe rouge à paillettes accompagnée d’un couvre chef à l’effigie de la Tour Eiffel, en passant par la chemise blanche ample/ cravate plus typé cabaret. Le tout est desservi par une énergie débordante et un sens de l’interprétation aiguisé. On admire la prestation de Madame et on salue tout ce qu’elle a mis ici dans sa création. On se prend de sympathie pour ce personnage haut en couleurs et au sourire qui donne chaud au coeur. On note également sa belle complicité avec ses différents musiciens dont le pianiste Frederik Steenbrink le, je cite, « crooneur de son quartier » qui a aussi pu donner un aperçu de ses talents vocaux en interlude des changements de costume comme en duo… (nota bene : il se produit lui aussi au Bal Blomet le 1er février prochain). Ils ont l’habitude de se produire ensemble et cela se sent. Le binôme fonctionne à merveille !!! À la guitare, à la batterie/percussions, à la contrebasse et aux saxophones on retrouve respectivement les tout aussi talentueux messieurs Edouard Pennes, Samuel Domergue, Jérôme Sarfati et Adrien Sanchez.

Voici quelques clichés pour retracer la soirée et peut être vous mettre l’eau à la bouche.

Les photos sont non libres de droit.

photo 5photo 11

photo 20 bphoto 27photo 34photo 37photo 43

photo 36photo 46

photo 47photo 55photo 60

photo 56photo 67

photo 50

photo 31
photo 80

photo 83

photo 68photo 87

photo 28

photo 90

photo 120photo 99

photo 106photo 107

photo 114photo 117

photo 122

N’hésitez pas vous aussi à aller les découvrir dans « Oh la la » au Bal Blomet : le spectacle revient en février, en mars et en avril. Il est une succession d’« histoires d’amour, de survie, de rêve pour composer un tour de chant tonitruant, un hymne à la vie » (dixit la revue de presse du site d’Isabelle Georges référencé ci-après ). Et ces mots sont plutôt bien pesés.

La page facebook d’Isabelle Georges : https://m.facebook.com/isabellegeorgeschante/

Le site internet : http://www.isabellegeorges.com/

Le site du Bal Blomet (club de jazz légendaire que je vous conseille vivement, situé 33 rue Bloment dans le 15ème à Paris) : http://www.balblomet.fr/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s